Sep 15

Mi MiL’KiL 2017 : Lignac – Lodève 500 km (non-stop)

flyermmk500

Après les 5 éditions de la MiL’KiL (1000 Kilomètres de France) proposées entre 2008 et 2015 et pour patienter en attendant la 6ème édition programmée pour Juin 2018, voici annoncée une petite nouvelle dans la famille  « la Gaule en transe ».

La MI MIL’KIL (Juin 2017) reprend le tracé de la deuxième moitié du parcours original des 1000 kilomètres qui relient Saint-Malo à Sète, soit la partie la plus verdoyante du tracé, au coeur de la France (Limousin, Auvergne, Languedoc) et loin des grands axes routiers. En bref, le meilleur de la Gaule !

La commune de LIGNAC (Indre), célèbre « Check-Point Charlie » du Km 430 de la MiL’KiL, accueillera la ligne de départ de cette nouvelle épreuve qui traversera entièrement le Massif Central avant de plonger vers LODEVE (Hérault), aux portes du Languedoc et de la Méditerranée. Ligne d’arrivée et Km 500 au Camping LES VALS*** pour un séjour récupérateur et mérité au bord de la piscine.

Demi-distance et demi-délai mais ne s’adressant pourtant pas aux demi-portions, les postulants disposeront d’un crédit de 6 jours (144 heures) pour réaliser cette demi-traversée de la Gaule et mériter le titre de MiMiL’Killeuses / MiMiL’Killers .

Challenge Cycliste 500 km. Sachant que le premier coureur devrait mettre moins de 80 heures pour couvrir la distance, une course-poursuite est proposée aux cyclistes avertis. Lâchés à Lignac 48 heures après les coureurs, parviendront-ils à les rattraper tous avant la ligne d’arrivée ?…

Contact / Information / Inscription : 1000kil@orange.fr (Attention, limité à 2000 coureurs + 200 cyclistes).

 

Tracé Openrunner…

Profil (D+ 7160 mètres)

profilmmk5

 

map01

Sep 14

TRANSE GAULE XII : Game over !

lebroch4

David Le Broch, maillot jaune 2016

C’est plié pour la Transe Gaule XII… Nous partîmes 48 du phare de Roscoff mais par un prompt renfort de blessures nous nous vîmes seulement 33 en arrivant au port, ou plus exactement sur la plage des Chalets de Gruissan… Ciel bleu azur, soleil et chaleur parfois lourde auront marqué cette 12ème édition, les tenues de pluie n’étant sorties que pour quelques heures du côté du plateau de Millevaches, pas pour rien que tout est si vert là-haut.

EPSON scanner image

pionniers Transe Gaule 2001

2001-2016, un cycle de 15 ans, 12 liaisons Manche-Méditerranée et un total certifié par huissier de 372 étoiles décernées à 235 finishers (199 hommes + 36 femmes), 277 coureurs ont participé à l’épreuve depuis sa création (un tiers d’entre eux ont participé 2 fois ou plus), taux moyen d’abandon sur les 12 éditions = 19,8% (0% en 2005, 31% en 2016). Voilà pour les chiffres, le bilan 2001-2016 : alltimefinishers2016

Le Morbihannais David Le Broc’h, 9ème meilleur performeur sur la traversée, devient le 10ème vainqueur de l’épreuve et succède à Maurice Mondon, Rainer Koch (GER), Janne Kankaansyrja (FIN), Werner Selch (GER), Martin Wagen (SUI), Jan Nabuurs (NED), René Strosny (GER), Stéphane Pelissier et au regretté Jean-Jacques Moros.

Les plus perspicaces auront noté que le lauréat 2016 est aussi le premier coureur breton à remporter la Transe Gaule (est-ce là un signe que la boucle est bouclée ?). En bas de la page également un Breton, le Général 5 étoiles (Général d’armée) Gérard Denis, 73 ans en novembre, améliore le record de la traversée la plus longue en 206 heures, à 5.75 km/h de moyenne (pauses bistrots inclues) et signe sa 5ème Transe Gaule reçue 5/5 et menée à bon port depuis 2005 (+ 4 autres éditions comme bénévole au sein de l’organisation). Après sa Cyclo MiL’KiL du mois de juin, c’est aussi sa 2ème traversée Manche-Méditerranée de l’été, le bon air de Mousterlin ça conserve…

bradley1

Jennifer Bradley met toutes les filles d’accord

Chez les filles, encore une (Grande-) Bretonne, Jennifer Bradley (GBR), 2ème en 2013, l’emporte cette année en empochant 17 victoires d’étapes sur 19. Coup de chapeau pour sa 6ème étoile à l’athlète tout-terrain Marie-Jeanne Simons, 2 victoires d’étape et sur la 2ème marche du podium féminin en gagnant pas moins de 15 heures sur sa précédente Transe Gaule de 2013, qui égale le record féminin du nombre de traversées de la légendaire Sigrid Eichner (GER) et sur laquelle le temps n’a pas d’emprise puisque MJ aura à chaque fois amélioré sa moyenne générale depuis sa première participation en 2007 (en km/h : 6.067, 6.846, 7.097, 7.282, 7.409 et 8.183), sacrée série !

jeunes2016

Angel Pallaruelo et Tristan Lacherest, les benjamins

On sait depuis longtemps que la Transe Gaule n’est pas une course de gamins, alors félicitations à Angel Pallaruelo*** (23 ans) et Tristan Lacherest* (28 ans) qui ne se sont pas laissés impressionner à vivre durant trois semaines dans un peloton de coureurs dont la moyenne d’âge était celle de de leurs parents et qui se sont hissés tous les deux dans le Top 12. On leur souhaite une très longue carrière à bouffer du bitume sur les routes du monde.

viaud

Fabrice Viaud, « Le Professeur »

Une de plus pour Fabrice Viaud qui, au terme de cette 9ème traversée, rejoint Donald Winkley et Daniel Muller dans le club très sélect des coureurs ayant couru plus de 10000 kilomètres sur les routes de la Transe Gaule. Il en totalise exactement 10470 en 165 étapes et, avec ses 2 Trans Europe 2009 et 2012 plus sa Loire Intégrale 2015, le dossard 16 a déjà passé 300 jours de sa vie sur des courses par étapes depuis ses débuts en 2005.

Voilà pour le millésime 2016 gorgé de soleil… Rendez-vous en Juin 2017 sur la Mi-MiL’KiL, nouvelle épreuve de 500 km non-stop qui reprendra 372 kilomètres du parcours de la Transe Gaule. Pour ne rien vous cacher, le very very best des routes perdues de la Gaule profonde ! A bientôt, Kenavo.

top4lee

Juil 19

Transe Gaule XII, 49 inscrits de 23 à 78 ans

DonAngel

Angel Pallaruelo** (23 ans et Don Winkley$**********& (78 ans 4 mois) seront les benjamin et doyen de la Transe Gaule 2016. Tout pareil que lors de la précédente édition de 2014, avec 2 ans et 1 étoile de plus au compteur, mais ces deux-là n’ont pas l’âge de leurs artères…

49 inscrits, 9 nations et 4 continents représentés sur la ligne de départ. Moyenne d’âge 52 ans. Le casting complet : TGcasting2016

 TG2016Casting

Juil 12

Bye bye BOLINO, MAGGI reste dans la course…

C’est un scoop de taille, après 11 éditions de bons et loyaux services sur les tables de ravitaillement de la Transe Gaule depuis 2001 lorsqu’un jeune chef de produit de chez MAGGI est venu participer à l’épreuve, BOLINO marque une pause. MAGGI proposera en effet cette année aux Gaulois affamés de nouveaux repas instantanés, récemment sortis de ses laboratoires, au travers d’une dotation de 900 MAGGI cups, servies en cours d’étape et aux arrivées.

Grands spécialistes des nouilles chinoises à toutes les sauces, les coureurs de Taïwan (ils sont 5 cette année) ne manqueront pas de tester ces nouilles asiatiques made in Europe ! A déguster avec une bonne bière…

MAGGIcup

Juin 30

CYCLO MiL’KiL : Eric Royer l’emporte en 55h10′, 100% de finishers

Depart1

Les 22 pionniers de la Cyclo MiL’KiL ont tous atteint Sète dans les délais, même si plusieurs d’entre eux ont dû grimper la dernière difficulté du Mont St-Clair à pied. Comme prévu, et aussi dans le chrono prévu, le quadruple Paris-Brest-Paris et triple Bordeaux-Paris Eric Royer (Les Ulis) s’impose à l’expérience, en se permettant de rester jardiner un moment autour du Lac de Salagou, puis de visiter les alentours de Balaruc-le-Vieux avant de trouver la porte d’entrée de Sète : 1050 km au compteur sur la ligne d’arrivée (542 km au cours des 24 premières heures), soit environ deux heures en rab, pour établir le record de cette traversée inaugurale en 55h10’ (moyenne 19,0 km/h).

Achtung bicyclette, René Strosny en roi de la Gaule (vainqueur de la Transe Gaule 2008) n’a laissé à personne le soin de lancer la course en plaçant une mine dès la sortie de St-Malo pour faire éclater le peloton. Il gardera ensuite la tête pendant 390 km avant de terminer à la 3ème place au Mont St-Clair (où s’il s’est arrêté 1.4 km trop tôt, au niveau du premier panoramique). Entre les deux, Patrick Bonnot crée la surprise en terminant à moins de deux heures du vainqueur …et premier surpris d’accoster à Sète avec une bonne journée d’avance sur son plan de vol. Le Grand Bonnot a certainement raté une belle carrière dans le vélo !

Les trois filles engagées montent quant à elles toutes les trois sur le podium avec une arrivée groupée en seulement 4 heures, bravo les filles ! Si vous aviez joué Nicole, Lydie, Lydia, vous avez le tiercé dans l’ordre.

Merci à la ville de Lignac pour avoir ouvert ses installations sportives et à Gilles pour avoir managé le CP, sa cuisine, son frigo ses matelas et ses couvertures, depuis dimanche minuit jusqu’à mercredi matin.
Merci à Thierry « Cartier » pour la gestion du PC course et les photos du départ.
Merci à SOLUSTOP pour le suivi sans faille et à son patron Stéphane Mathieu! (lui-même recordman de la même traversée à pied) passé saluer la course à Lignac avec quelques bonnes bouteilles. En ligne, l’analyse des traces individuelles : https://sw3.solustop.com/courses/graphe-cyclomilkil

Au moment de gravir le Mont St-Clair debout sur les pédales on se dit que c’était presque trop court… Alors la prochaine fois on poussera jusqu’à Gibraltar, la route est déjà tracée : St-Malo –> Sète –> Arles-sur-Tech –> le col d’Ares puis toute l’Espagne en suivant le tracé de la Trans Europe Footrace 2012. Total 2530 km, moins de 10 jours pour les costauds…

Classement Cyclo MiL’KiL – St-Malo / Lignac / Sète 998 km (19-25 juin)
1 Eric Royerʘ 2 jours 07 heures 10 minutes (solo)
2 Patrick Bonnot*€ʘ 2j09h01′
3 René Strosny**€ʘ (GER) 2j11h41′
4 David Dessartineʘ 2j16h58′
5 Fred Gallais**!!ʘ 3j03h52′ (solo)
6 Damien Gourdonʘ 3j06h08′
7 Roger Warenghem*€ʘ 3j09h30′
8 Gérard Habasque*!ʘ 3j10h05′ (solo)
9 Markus Jörg!ʘ (SUI) 3j13h35′ (solo)
10 Gilles Le Bleis*ʘ 4j05h09′
11 Jean-Benoît Jaouen!€&ʘ 4j10h58′ (solo)
12 Nicole Benningʘ (GER) 4j11h13′ – 1ère F.
12 Jochen Höschele*ʘ (GER) 4j11h13′
14 Lydie Cailléʘ 4j13h15′ – 2e F.
14 Dominique Chaillouʘ 4j13h15′
16 Lydia Mauryʘ 4j15h37′ – 3e F.
17 Vincent Lauvergne!ʘ 5j00h07′ (solo)
18 Philippe Brunschwig*!&§ʘ 5j03h55′
19 Gérard Denis****!!€§&ʘ 5j09h12′
19 Xavier Servel*!&ʘ 5j09h12′
19 Romain Valle**ʘ 5j09h12′
22 Stéphane Madec*!§ʘ 5j23h55′ (solo)
(22 partants, 22 finishers)
– – – – – – – – – – – – – – – – –
* Finisher Transe Gaule
! Finisher MiL’KiL
& Finisher Loire Intégrale
€ Finisher Trans Europe
§ Finisher Intégrale de GéGé
ʘ Finisher Cyclo MiL’KiL

Royer1trio19

 

Triplé

Mai 08

CYCLO MiL’KiL 2016 : le parcours (téléchargeable)

Le tracé de la CYCLO MiL’KiL reprend celui des 1000 Kilomètres de France, course pédestre organisée en 2008, 2009, 2012, 2014 et 2015.

La trace Openrunner donne 993,982 km entre les remparts de Saint-Malo et le Panoramique des Pierres Blanches du Mont-Saint-Clair, à Sète (D+ 10450 mètres dont +7000 mètres sur la deuxième moitié du parcours). Le nombre de points du tracé a été diminué pour alléger le poids du fichier et faciliter son transfert sur GPS, ce qui peut causer une perte de distance évaluée à environ 0,5%, soit quelques kilomètres. On est donc très proche des 1000 kilomètres, le compte est bon !

Tracé http://www.openrunner.com/index.php?id=6274311

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

ProfilCMK

 

 

 

 

 

 

SAINT-MALO Fort National (Ille-et-Vilaine) 0,0
CANCALE 20,4
Cherrueix (Manche) 39,3
MONT-ST-MICHEL 60,6
FOUGERES (Ille-et-Vilaine) 99,9
VITRE 126,6
CRAON (Mayenne) 168,3
SEGRE (Maine-et-Loire) 188,4
St-Augustin-des-Bois 216,4
St-Georges-sur-Loire 222,6
CHALONNES-SUR-LOIRE 229,2
Thouarcé 253,6
DOUE-LA-FONTAINE 272,9
MONTREUIL-BELLAY 285,7
LOUDUN (Vienne) 308,9
Mont-sur-Guesnes 324,8
CHÂTELLERAULT (centre-ville = 355 km) 350,9
Angles-sur-L’Anglin (Indre) 387,4
LE BLANC (centre-ville hors parcours) 404,3
LIGNAC (Check-Point Charlie) 430,5
St-Sulpice-les-Feuilles (Haute-Vienne) 455,7
LA SOUTERRAINE (Creuse) 469,2
BENEVENT-L’ABBAYE 490,7
BOURGANEUF 516,8
Royère-de-Vassivière (près Lac de Vassivière) 538,9
Peyrelevade (Corrèze) 565,1
Millevaches (Plateau de Millevaches) 575,4
MEYMAC 587,9
NEUVIC 615,2
Pont de Saint-Projet (franchissement de la Dordogne) 629,9
MAURIAC (Cantal) 640,0
SALERS (visite cité médiévale hors parcours) 660,0
Col de Légal (1231 m) – point culminant parcours 678,8
AURILLAC 704,6
Lafeuillade-en-Vézie 725,0
Pont de Coursary (franchissement du Lot) 751,2
Conques-Faubourg (Aveyron) 758,0
St-Cyprien-sur-Dourdou 765,0
MARCILLAC 775,2
RODEZ 793,1
Croisement « Direction Espessergues »  801,6
Salles-Curan 831,9
Montjaux 849,7
ROQUEFORT-SUR-SAULZON 873,7
LODEVE (Hérault) 926,0
CLERMONT-L’HERAULT 946,4
CANET 953,1
BALARUC-LE-VIEUX 982,1
SETE 989
Giratoire Hôtel Bleu Marine (face jetée et Phare) 991,7
Panoramique du Mont St-Clair 993,3
Panoramique Pierres Blanches (étoile au sol = ARRIVEE) 994,8

 

DECOUPAGE ET CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

 St-Malo / Cancale (21 km) : vallonné dès le départ. Longe la mer, passage par la Pointe du Grouin.

 Cancale / Mont-St-Michel (40 km, parcours du Marathon du Mont-st-Michel) : descente de Cancale vers le bord de mer puis absolument plat jusqu’au Mont. Parcours assez tortueux sur les petites routes perdues au milieu des polders, nombreuses bifurcations. Attention à bien suivre le roadbook… Viser le Mont qui se voit à l’horizon très longtemps avant d’y arriver.

Mont-St-Michel / Argentré-du-Plessis (79 km) : vallonné et tranquille, peu de circulation (en particulier le dimanche).

Argentré-du-Plessis / La Loire (90 km) : interminables lignes droites légèrement vallonnées avec peu de paysages et pas mal de camions. Tronçon pas marrant-marrant…

La Loire / Doué-la-Fontaine (43 km) : balade sur les crêtes des Coteaux du Layon (vignobles), gentiment vallonné.

Doué-la-Fontaine / Loudun (36 km) : route départementale plate, en ligne droite, à grosse circulation sur 27 km (nombreux camions). Tronçon pénible de 8 heures à 20 heures, interrompu par la traversée de Montreuil-Bellay (joli château) pour souffler. Sur ce tronçon, si vous tenez à votre peau, il est conseillé de porter un gilet de sécurité.

Loudun / Châtellerault / La Souterraine (160 km) : routes tranquilles et moyennement vallonnées. Franchissement de la Vienne à Châtellerault. Traversée du pittoresque village d’Angles-sur-l’Anglin (et son château baronnial), classé parmi les plus beaux villages de France.

La Souterraine / Bourganeuf / Peyrelevade (95 km) : Le Limousin tout vert et franchement vallonné, prise d’altitude. Passage au bord du Lac de Vassivière. La paix absolue.

Peyrelevade / Mauriac / Salers (94 km) : Plateau de Millevaches (altitude 900 m, peu peuplé) puis le nord du Cantal. Salers, village médiéval magnifique qui vaut une visite. Vallée de la Dordogne.

Salers / Aurillac (45 km) : le sud du Cantal, gros dénivelé, 4 cols successifs entre 907 et 1231 mètres. Itinéraire touristique de la « Route des Crêtes » sur une quarantaine de km menant à Aurillac, nombreux panoramas sur le parc des Volcans (si pas de brouillard). Les nuits peuvent y être froides.

Aurillac / St-Cyprien-sur-Dourdou (60 km) : quelques passages vallonnés. Sortie d’Aurillac sur route départementale pénible (circulation importante) puis vallée du Lot très bucolique. Passage au pied de Conques (vaut le détour de 2 km mais ça grimpe dur !), village-étape important et de toute beauté sur le Chemin de St-Jacques de Compostelle.

St-Cyprien-sur-Dourdou / Rodez (29 km) : longue montée. ATTENTION, chauffards aveyronnais en liberté, accès Rodez un peu dangereux, possibilité d’emprunter la piste cyclable qui débute 4 km avant l’entrée dans Rodez.

Rodez / Lodève (132 km) : à partir de Flavin (Rodez + 10 km), portion TRES vallonnée (altitude entre 330 m et un peu plus de 1000 m), la section probablement la plus ardue de la traversée sur 120 km. Très beaux paysages qui se méritent (Parc Régional des Grands Causses), vue sur le Viaduc de Millau pendant près de 10 km entre le Col de Vernhette et Montjaux. Les amateurs de roquefort pourront s’organiser une halte à Roquefort-sur-Saulzon (malgré les touristes de passage, peu de commerces et de bistrots à Roquefort).

Lodève / Clermont-L’Hérault / Entrée Sète (63 km) : Conclusion en descente vers la mer. Petites routes tranquilles, longeant l’autoroute entre Lodève et Clermont-L’Hérault. Dernières bosses sporadiques. Accès pénible à Sète, circulation importante et quelques bretelles de béton. Voie cyclable sur les derniers kmavant l’entrée de Sète.

Entrée Sète / Arrivée (5,7 km) : Au panneau d’entrée de la ville il reste 5,7 km jusqu’à la ligne d’arrivée. Traversée par le centre-ville et, au niveau du phare, remontée très pentue sur 3 km jusqu’au sommet du Mont St-Clair. Arrivée au Panoramique des Pierres Blanches. La traversée du centre-ville sur environ 2 km est bordélique en pleine journée à cause de la circulation mais fluide pendant la nuit. Une arrivée dans Sète hors des heures de pointe sera plus confortable mais on ne choisit pas forcément…

Avr 19

Mi MiL’KiL 2017 : 505 kilomètres non-stop

flyerMMK

 

Après 5 éditions de la MiL’KiL (1000 Kilomètres de France) entre 2008 et 2015 et pour patienter en attendant la 6ème édition programmée pour Juin 2018, une petite soeur est annoncée dans la famille  « la Gaule en transe ».

La MI MIL’KIL reprend la deuxième moitié du parcours original des 1000 kilomètres qui relient Saint-Malo à Sète, soit la partie la plus verdoyante du tracé, au coeur de la France (Limousin, Auvergne, Midi-Pyrénées), loin des grands axes routiers, le meilleur de la Gaule !

C’est la ville de LIGNAC (Indre), célèbre Check-Point Charlie du Km 430 de la MiL’KiL, qui accueillera la ligne de départ de cette nouvelle épreuve qui se terminera comme il est de coutume les pieds dans l’eau et cette fois au bord du Lac du Salagou, dans le village de CELLES (Hérault), à seulement quelques coups de pédale de la Méditerranée.

Demi-distance et demi-délai mais ne s’adressant pas aux demi-portions de coureurs, les MiMiL’Killers disposeront d’un crédit de 6 jours (144 heures) pour réaliser cette demi-traversée de la Gaule.

Contact / Information / Inscription : 1000kil@orange.fr (Attention, limité à 2000 coureurs).

 

Avr 19

TRANSE GAULE 2016 : on the road again !

La Transe Gaule reprendra la route le 9 août prochain pour une 12ème édition. Manqueront malheureusement à l’appel Christophe Rochotte, co-créateur de l’épreuve, et Jean-Jacques Moros, triple vainqueur, tous les deux partis beaucoup trop tôt au paradis des coureurs à pied au cours de l’année 2015. Le souvenir de ces deux personnages regrettés du petit monde de l’ultra accompagnera cette édition 2016.

Europe, Afrique, Amérique, Asie, Océanie, les cinq continents devraient être représentés sur la ligne de départ à Roscoff (Finistère). Ben mazette, quelle renommée internationale ! Quinze ans après la première édition expérimentale de 2001, l’édition XII a fait le plein avec 58 concurrents inscrits (11 nations).

Le parcours 2016 reliant la Manche à la Méditerranée reste inchangé et, après une veillée d’armes dans la cité corsaire de Roscoff, la caravane Transe Gaule s’élancera pour retrouver ses fidèles villes-étapes de Plounévézel, Pontivy, Guer, Châteaubriant, St-Georges-sur-Loire, Doué-la-Fontaine, Monts-sur-Guesnes, Angles-sur-l’Anglin, St-Sulpice-les-Feuilles, Bourganeuf, Peyrelevade, Mauriac, Jussac, St-Cyprien-sur-Dourdou, Cassagnes-Bégonhès, St-Sernin-sur-Rance, St-Pons-de-Thomières, Moussan et enfin Gruissan (Aude) et sa plage des Chalets pour plonger dans la Méditerranée… 1190 kilomètres d’une mer à l’autre sur les routes de la Douce France, 16 départements au programme.

Voir Inscrits 2016, parcours et historique dans la rubrique LA TRANSE GAULE

flyer2016

TG2016Casting1

Avr 19

CYCLO MiL’KiL 2016 : baisse la tête, t’auras l’air d’un coureur…

CycloMK

Parce qu’il n’y a pas que la course à pied dans la vie et que savoir pédaler peut aussi vous amener à dépasser les bornes, ils devraient être deux douzaines de paires de mollets galbés à tester, au début de l’été, les 1000 KILOMETRES DE FRANCE version vélo, nom de code CYCLO MiL’KiL. C’est une première.

Parcours de 1000 kilomètres identique à celui de la MiL’KiL qui emprunte lui-même 600 km au tracé de la Transe Gaule entre la Loire et Rodez. Une bonne partie des postulants s’est déjà échinée à pied sur ce tracé Manche-Méditerranée.

Départ à Saint-Malo le dimanche 19 juin 2016 : vous avez 6 jours pour rendre votre copie à Sète. Attention, ne vous trompez pas dans votre plan de route, la dernière ascension de 1,6 kilomètres jusqu’au sommet du Mont-Saint-Clair qui domine le port de Sète est méchante et a déjà séché quelques cyclistes !

En solo pour vivre une grande histoire d’amour avec votre monture ou bien avec le soutien d’un véhicule d’assistance, c’est vous qui voyez.

Contact / Information / Inscription : 1000kil@orange.fr


23 inscrits au 06 juin 2016

01 Nicole Benning (Allemagne), 43 ans – assistance

02 Lydia Maury, 55 – assistance

03 Lydie Caillé, 54 – assistance

/ FORFAIT / 04 Francois Castex !, 51 – assistance

05 Bernard Deborde !&, 69 – assistance

06 Stéphane Madec *!§, 55 – solo

07 René Strosny **δ€ (Allemagne), 43 – assistance

08 Gérard Denis ****!!δ€&§, 72 – assistance

09 Jean-Benoît Jaouen €!δ&, 57 – solo

10 Vincent Lauvergne !, 40 – solo

11 Roger Warenghem *δ€, 60 – assistance

12 Frédéric Gallais **!ʘ, 50 – solo

13 Markus Jörg ! (Suisse), 57 – solo

14 Gérard Habasque *!ʘ, 48 – solo

15 Philippe Brunschwig *!&§, 64 – assistance

16 Patrick Bonnot *€, 50 – assistance

17 Jochen Höschele *δ (Allemagne), 47 – assistance

18 Damien Gourdon, 39 – assistance

19 David Dessartine ʘ, 46 – assistance

20 Xavier Servel *!&, 60 – assistance

21 Romain Valle **, 58 – assistance

/ FORFAIT / 22 Eddy Colmart, 43 – assistance

23 Eric Royer ʘʘʘʘ, 47 – solo

24 Dominique Chaillou, 54 – assistance

25 Gilles Le Bleis *, 57 – assistance

– – – – – – – – – – –
! Finisher 1.000 Kilomètres de France
* Finisher Transe Gaule
& Finisher Loire Intégrale
δ Finisher Deutschlandlauf
€ Finisher Trans Europe
§ Finisher Intégrale de GéGé
ʘ Finisher Paris-Brest-Paris Randonneur

illustration4 tcr1

Juin 10

MiL’KiL 2015 : Suivi Live par balise GPS

baliseGPS

. . . . .

Suivez la progression des coureurs de la MiL’KiL en temps réel

https://sw3.solustop.com/courses 

(à partir du 14 juin)

. . . . .

Comme en 2014, tous les coureurs seront équipés pour cette 5ème édition d’une balise GPS qui permet un suivi en ligne durant les 12 jours de course.

Ce système de géolocalisation est développé par la société SOLUSTOP …dont le patron, complètement impliqué, participe lui-même à la MiL’KiL ! Stéphane Mathieu est un spécialiste reconnu du 100 km depuis de longues années puisqu’il en compte près de 250 à son palmarès.

Via le site YaNoo.net ou par le lien indiqué ci-dessus, il sera possible d’acccéder à la page de suivi de la progression des concurrents 24h/24 (positionnement géographique, chronométrage, graphique).

On n’arrête pas le progrès, mais ce n’est pas non plus le progrès qui arrêtera les coureurs…

NOTA

ATTENTION, du fsolustopait du format de l’épreuve, les coureurs sont autorisés à stopper leur progression, à éventuellement quitter le parcours et à se déplacer dans leur véhicule d’assistance pour aller manger/dormir, étant sous-entendu qu’ils reviennent reprendre leur progression à l’endroit précis où ils l’ont stoppée. Les balises restant en service durant toute la traversée, il sera donc possible de voir des coureurs se déplacer ponctuellement à des vitesses très supérieures à celles d’un piéton, dans le sens du parcours comme à contresens et même hors parcours.

ATTENTION, sur la page ‘Positions’ l’information ‘Résultat’ (kilométrage effectué) peut être momentanément faussée dans le cas où un concurrent stoppe sa progression pour se déplacer en véhicule sur le parcours, dans le sens de la course. Lorsque ce concurrent reviendra reprendre sa progression à l’endroit où il l’avait momentanément stoppée, le kilométrage effectué restera figé et ne reprendra son incrémentation que lorsque le concurrent repassera à l’endroit du parcours jusqu’où il s’était déplacé en véhicule avant de revenir en arrière. L’erreur momentanée de kilométrage effectué se rétablira alors d’elle-même et la valeur affichée redeviendra correcte.

ATTENTION, en cas d’absence de couverture réseau, les positions resteront momentanément figées jusqu’à retrouver une couverture réseau.

ATTENTION, les informations transmises par les balises ne sont que des données « à titre indicatif ». En effet, les technologies radiofréquences mises en oeuvre sont sensibles à toutes sortes d’aléas (conditions météo, environnement, pannes potentielles du réseau GPS ou GPRS ou autre) rendant les informations fournies fiables de manière générale mais absolument pas certaines à 100%.

 
 

Articles plus anciens «